la Table de la Solidarité

la Table de la Solidarité

Image
La Table de la Solidarité
Légende

Depuis ses débuts ATD Quart Monde s’engage pour le droit à la culture pour tous. En 2001, le Mouvement à Luxembourg a développé un projet qui a mis l’accent sur la volonté des plus pauvres de participer à la vie culturelle et sociale de leur pays. En partenariat avec le sculpteur Nika Bakia et en collaboration avec l’ASBL Coopérations Wiltz est né le projet de la Table de la Solidarité.

Cette œuvre démontre que les personnes en situation de pauvreté peuvent être créatives et sont capables d’exprimer des sentiments profonds en lien avec leur quotidien. Avec la Table de la Solidarité, elles ont réalisé une œuvre, qui touche chacun d’entre nous sur le plan humain.

« J’ai mis la main sous la table : c’est l’endroit où personne ne va pas regarder. Si on veut arriver à quelque chose, il faut regarder partout, à toutes les places. La plupart du temps, la pauvreté est cachée dans les coins, elle n’est pas visible. Les pauvres, ils ne doivent pas se cacher. »

Image
La Dalle
Légende

 

A côté de la Table de la Solidarité, une plaque souvenir rappelle l’appel du fondateur du Mouvement International ATD Quart Monde, le Père Joseph Wresinski.

« Là où les hommes sont condamnés à vivre dans la misère, les Droits de l’Homme sont violés. S’unir pour les faire respecter est un devoir sacré »

Ce message a été gravé le 17 octobre 1987 sur le parvis des Droits de l’Homme et du Citoyen au Trocadéro à Paris. Depuis de nombreuses répliques de la dalle ont été inaugurées dans le monde et forment les maillons d'une grande chaîne de solidarité pour le refus de la misère : Conseil de l’Europe à Strasbourg, Parlement Européen à Bruxelles, Reichstag à Berlin, Organisation des Nations Unies à New York, Burkina Faso, Italie, Pologne...