Nos membres

Nos membres

Le Mouvement ATD Quart Monde rassemble des personnes de toutes origines, qui s'engagent pour le respect des Droits de l'Homme et l'égale dignité de tous. Ce sont donc d'une part des personnes qui ont l'expérience de vie dans la précarité et dans la grande pauvreté et d’autre part des personnes solidaires avec elles.

Les militants du Quart Monde

Les personnes vivant dans la précarité et dans la grande pauvreté sont les premiers à refuser la misère. Ils se battent au quotidien pour que leur vie change. Les militants Quart Monde sont des personnes qui vivent ou ont vécu de grandes difficultés et qui choisissent de rejoindre ATD Quart Monde parce qu’ils s’y reconnaissent. Ils apportent leur réflexion et leur expérience pour changer leur vie, celle de leurs proches et celle des générations futures. Ils s’engagent activement à rechercher et à soutenir des personnes encore plus démunies.

Précarité et grande pauvreté ?

« La précarité est l'absence d'une ou plusieurs des sécurités, notamment celle de l'emploi, permettant aux personnes et familles d'assumer leurs obligations professionnelles, familiales et sociales et de jouir de leurs droits fondamentaux. L'insécurité qui en résulte peut être plus ou moins étendue et avoir des conséquences plus ou moins graves et définitives. Elle conduit à la grande pauvreté, quand elle affecte plusieurs domaines de l'existence, qu'elle devient persistante, qu'elle compromet les chances de réassumer ses responsabilités et de reconquérir ses droits par soi-même, dans un avenir prévisible.»

Nos membres

Les amis et les alliés

Les personnes solidaires s’engagent bénévolement dans divers domaines de l’association, qu’il s’agisse par exemple de l’action ou de l’administration. Ils participent ainsi à mettre en œuvre les transformations nécessaires à un mieux vivre ensemble.

En se formant à la connaissance des personnes pauvres et en s’engageant dans la durée, ils font «alliance avec le Quart Monde » et s’engagent au sein de leur milieu social, professionnel ou culturel. Là où ils vivent, agissent et travaillent, ils suscitent de nouveaux engagements en faveur d’une société plus juste. Ils contribuent à faire changer le regard que la société porte sur les personnes en difficultés et tentent de tisser de nouvelles solidarités.

 

Les permanents 

A côté de ces personnes engagées à titre bénévole, le Mouvement a la chance à Luxembourg de pouvoir bénéficier d’une convention pour 4 postes de travail à temps partiel et pour des frais de fonctionnement par le Ministère de la Famille et de l’Intégration. Les permanents coordonnent essentiellement les différents domaines d’action.

 

Les volontaires–permanents

Au niveau du Mouvement International, près de 400 volontaires-permanents sont présents dans une trentaine de pays. Les volontaires-permanents sont des personnes qui s’engagent à plein temps.  Ils choisissent de se lier aux plus pauvres, de se rendre disponibles, de vivre une vie simple et de contribuer à construire une communauté qui refuse la misère et l’exclusion.  

Actuellement dans l’équipe à Luxembourg, il n’y a pas de volontaires-permanents. Cependant, l’équipe est fortement soutenue par des volontaires-permanents actifs dans d’autres pays européens en fonction de ses besoins, et notamment en ce qui concerne la connaissance des familles du Quart Monde. Tous choisissent d’offrir leur enthousiasme, leurs talents et leurs savoir-faire, avec la forte conviction qu’ensemble ils vont contribuer à un monde plus juste.