Université Populaire Quart Monde

Université Populaire

« Participer m’a permis de me libérer, de m’ouvrir et d’oser m’exprimer. Maintenant j’ose dire ce que je pense, quand je ne suis pas d’accord à l’école, à l’internat ou face à la justice. L’Université Populaire m’a aidée pour l’éducation de mes enfants. J’ose prendre mon rôle de maman grâce aux expériences que j’ai entendues des autres. »

 Fondée en 1972 par Joseph Wresinski, l'Université Populaire Quart Monde repose sur la reconnaissance de l'expérience de vie des personnes en situation de pauvreté et d'exclusion sociale ; expérience de vie qui est source de savoir.

Début des années 70, le Mouvement organisait des conférences sur la misère ouvertes à tout public et données par des conférenciers reconnus. Invitées à ces soirées, des personnes de milieu défavorisé venaient écouter, mais n'osaient pas s'exprimer, tout en faisant par après leurs commentaires sur ce qu'ils avaient entendu. Joseph Wresinski, très à l'écoute, s'aperçut qu'il fallait inventer un autre type de rencontres. Un réel dialogue entre les plus pauvres et des personnes qui ont d’autres trajets de vie demande des conditions précises (en termes de préparation, d’animation, de relations entre les groupes en présence,...).

Donner la parole à des personnes en situation de pauvreté et d’exclusion sociale est une nécessité pour bâtir une société plus juste.

Cela demande une démarche de se laisser questionner par ce que vivent et expérimentent les personnes en situation difficile, ce qui favorise aussi des prises de conscience et construit un savoir commun.

Au Luxembourg, depuis 1982 l’Université Populaire Quart Monde réunit des personnes en situation de pauvreté et celles qui s’engagent à leurs côtés. Elle existe aujourd’hui dans plusieurs régions en France et dans une dizaine d’autres pays. 

Les objectifs en bref

  • affirmer la dignité des personnes en situation de pauvreté
  • bâtir sa propre pensée:  un chemin de libération  par les moyens de l'écoute, de la prise de notes, de la prise de parole devant témoins
  • rassembler les expériences des personnes pauvres qui sont révélateurs de l'indivisibilité des droits de l’homme et acteurs de combat pour ces droits
  • établir une rencontre entre pauvres et ceux qui s'engagent à leur côté
  • bâtir une conscience commune, la pauvreté n'est pas une fatalité individuelle
  • bâtir une connaissance mobilisatrice pour agir dans la société
  • entrer en dialogue avec les autres acteurs de la société

Les fondements

L’Université Populaire Quart Monde est un lieu d’identité, car elle permet à des gens isolés de se remettre ensemble, de bâtir une histoire commune basée sur la fierté, de construire une pensée collective et de se retrouver dans la fierté, la dignité et le respect.

L’Université Populaire Quart Monde est un lieu de dialogue, non pas de dialogue entre pauvres, mais dialogue avec l’ensemble des citoyens. Elle est ouverte à tous les citoyens solidaires qui veulent se former à la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale à partir du vécu de ceux qui ont la vie très dure. Les participants doivent aussi être prêts à partager leur savoir. Ce dialogue ne se fait pas naturellement, il faut aussi s’y préparer.

Des personnes portant une responsabilité dans la vie sociale et politique sont à un moment donné  invitées au dialogue. En partageant leur savoir et en apprenant de la réflexion des personnes en situation de pauvreté, ces invités contribuent  ainsi à aller plus loin dans la réflexion commune et à activer un changement dans la société.

L’Université Populaire Quart Monde est un lieu universitaire de pensée et de parole.
C’est tout un apprentissage pour bâtir sa pensée, trouver ses propres mots, avoir une expression compréhensible de tous, prendre une responsabilité, apprendre à écouter et à prendre note.

Quelles que soient les formes d’animation prises à l’UPQM, le travail central se fait autour de la pensée et de la parole. En ce sens, elle est un lieu unique où on prend au sérieux la réflexion basée sur l’expérience de ceux qui vivent la pauvreté.

L’Université Populaire Quart Monde est un lieu de formation au militantisme.
Les participants y sont encouragés à aller à la rencontre de ceux qui restent seuls, pour que leurs droits soient aussi respectés et pour défendre au quotidien les personnes en situation de pauvreté. Toute nouvelle personne qui veut se former à la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale est la bienvenue à l’Université Populaire Quart Monde.