Livres, CD, DVD et cartes de voeux

Les Editions Quart Monde proposent une panoplie de livres et documents en relation avec le Mouvement ATD Quart Monde, son fondateur Joseph Wresinski et les actions menées par le mouvement à travers le monde.
Tous ces livres peuvent directement être achetés en ligne.

Un certain nombre d'oeuvres - présentées ci-après - sont directement disponibles à la Maison Culturelle au Luxembourg.

 

  • Revue Quart Monde no 250

    Justice, climat : même combat

    On parle aujourd’hui d’« anthropocène », d’une ère géologique où l’humain est devenu un facteur de changement tellement puissant qu’il en vient à modifier et à dégrader l’écosystème par son activité.
    Faut-il mettre, sans nuances, cette dégradation sur le compte de l’ensemble de l’espèce humaine ? Tous les citoyens de la terre sont-ils, au même titre, désireux et capables de réagir à cette évolution dramatique ?... Telles sont les perspectives de ce dossier.
    Réduire l’empreinte écologique fait en général d’abord appel à la responsabilité de chacun.e à travers des gestes éco-responsables. Cette nécessaire transition écologique n’est pas qu’une préoccupation de riches. En France, Martine C. rappelle lors d’une Université populaire Quart Monde : « Les gens qui ont la vie difficile ont toujours fait attention à tout économiser. Ils ont un vrai savoir là-dessus ». Au Bénin, l’ONG JEVEV développe la promotion d’un compost à base de jacinthe d’eau, recyclant ainsi cette plante
    destructrice pour l’environnement. Au Togo, un petit village de brousse s’est organisé pour collecter les sacs plastiques, véritable fléau, et rejoindre un projet de recyclage plus large.
    On escamote souvent la contribution des collectifs et des structures, qui ont un pouvoir direct ou indirect de polluer incomparable à celui des populations, et dont les effets retombent d’ailleurs bien plus fréquemment sur les populations les plus fragiles, qui ont
    comparativement nettement moins accès aux « biens » proposés par ces collectifs. Le capitalisme – et son corollaire l’argent-roi – est le principal responsable de cette dégradation de l’environnement1. 
    Le combat se situe donc également au niveau du droit. Organisée en associations (cf. Notre Affaire à tous, Alternatiba), la société civile intente des actions en justice pour inaction climatique contre des États ou de grandes sociétés pollueuses. De nouvelles sanctions apparaissent : obligations de faire, de diligence active, pour le bien commun de l’Humanité2. L’idée d’un revenu de transition écologique vient aujourd’hui affiner celle d’un revenu de base inconditionnel, intégrant l’écologie et les limites planétaires, audelà
    du seul individu et d’une approche exclusivement monétaire3.
    Les citoyens les plus pauvres doivent être considérés comme partenaires et sources d’initiatives de la lutte contre le changement climatique. Une civilisation qui tienne compte des droits de tous les vivants sans exception ne peut contourner cette exigence4.

    Martine Hosselet-Herbignat

     

    1. Comme l’analyse Grégoire Wallenborn dans son article, p. 27.
    2. Voir l’article d’Émilie Gaillard, p. 15.
    3. Voir l’article de Sophie Swaton, p. 37.
    4. Document de synthèse de la Contribution au grand débat national, mars 2019, ATD Quart Monde France.
    Voir le site http://atdqm.fr/xh

    nombre de pages : 64|

    prix : 8,00€ TTC 

    éditeur : Éditions Quart Monde

    date de parution : 2019

    thème(s) : Culture

    Si vous souhaitiez acquérir cette publication, merci de vous adresser à notre secrétariat!

     

  • Revue Quart Monde no 249

    Bidonvilles, retour d'expériences

    Né dans un bidonville aux portes de Paris en 1957, le Mouvement ATD Quart Monde s’est développé ensuite dans plusieurs autres bidonvilles de la région parisienne et d’ailleurs. Une politique de résorption de ces bidonvilles a été mise en œuvre dans les années 60 et 70 par les pouvoirs publics. Le mal-logement n’a pas pour autant disparu : barrios et slums n’ont cessé de s’étendre partout dans le monde....

     Dans son rapport du 30 décembre 2015, Leilani Farha,1 caractérise le « sans-abritisme » comme :

    « […] Une crise mondiale […] qui requiert une réponse mondiale immédiate. Il concerne tous les contextes socio-économiques – les pays développés, émergents et en développement, qu’ils connaissent la prospérité ou l’austérité. »

    Dans les pays du Nord, l’hébergement, prévu comme salle d’attente vers un logement digne de ce nom, est souvent devenu un système hypertrophié et complexe où s’égarent durablement des familles sans abri. En urbaniste engagé, Jean-Pierre Charbonneau3 note : « Il s’agit de travailler sur ce qui est, la ville, ses quartiers, ses espaces, ses usages, sa vie sociale […] Le but n’est pas de construire une ville nouvelle idéale, mais d’améliorer la ville existante, d’en prendre soin telle qu’elle est, de faire que l’on y vive plutôt mieux. ». Paradoxalement, dans les chabolas de Madrid, à Toulouse4 et ailleurs, la pauvreté et la précarité des habitants, associées à l’hostilité des pouvoirs publics, ont pu jouer en faveur d’une organisation collective efficace. Des mouvements émancipateurs émergent pour rappeler aux élus que leurs politiques sont la plupart du temps inadaptées aux véritables besoins. Dans les mégalopoles du Sud et les pays en développement, les habitants des bidonvilles ont fait de la résistance leur quotidien : « Nous sommes  tous dans le même malheur alors le peu que tu as, tu le partages avec l’autre. Nous avons toujours vécu comme ça. »5 Tout en analysant : « Un État responsable devrait faire beaucoup d’efforts pour que les bidonvilles n’augmentent pas, parce qu’il y a beaucoup de conséquences sur la vie des gens. Tant qu’il n’y a pas une véritable politique inclusive – cela veut dire que chaque citoyen est mobilisé – cela ne peut pas vraiment marcher. »6

    Théâtres de multiples tensions et de grande violence, oubliés des services de l’État, ces « habitats non ordinaires » constituent désormais le lot d’une moitié au moins de l’humanité actuelle. Ils interrogent en profondeur notre capacité à vivre ensemble car «un droit qui n’est pas universel demeure un privilège et se révèle dès lors fragile »7, ce « droit d’habiter la terre », dont Joseph Wresinski disait que les plus pauvres en étaient interdits.

    Martine Hosselet-Herbignat

    1. Rapporteure spéciale auprès du Conseil des droits de l’homme.

    2. Extrait cité par Xavier Crépin, dans son article p.18.

    3. Voir l’article p. 41.

    4. Voir les articles de Ch. Vorms et de Th. Couderette.

    5. Voir l’article des membres d’ATD Quart Monde en Haïti, p. 37.

    6. Idem.

    7. Selon les mots de Paul Bouchet, ancien Président d’ATD Quart Monde et ancien président de la Commission nationale consultative des droits de l’homme

    nombre de pages : 64|

    prix : 8,00 TTC + frais de port

    éditeur : Éditions Quart Monde

    date de parution : 2019

    thème(s) : Culture

    Si vous souhaitiez acquérir cette publication, merci de vous adresser à notre secrétariat!

  • Rue des Droits de l'Homme - La fronde des sans-abri

    Marie-Louise, Roland, Jean, Marguerite, Hector et les autres......

    Ces femmes et ces hommes à la rue, sans abri pour la plupart ne possèdent rien. Qui plus est, la société leur conteste la seule chose qui leur reste : leur humanité. Malgré une vie fragmentée et chaotique, ils entendent relever la tête, animés par une volonté commune: récupérer la dignité, qui revient de droit à chacun. En véritables artisans des Droits de l'Homme, ils luttent - parfois vainement - contre la dictature de la misère et la répression des forces de l'ordre. Ils veulent faire entendre leur voix et s'affranchir du regard de ceux qui les considèrent comme des rebuts et tendent à les rendre invisibles. Loin de se laisser abattre, certains d'entre eux vont se grouper, s'entraider, et même réussir à faire évoluer les choses.

    prix : 16,00   + frais de port

    auteur : Georges De Kerchove

    éditeur : Éditions Quart Monde

    date de parution : 2018

    Si vous souhaitiez acquérir cette publication, merci de vous adresser à notre secrétariat.

     

  • Marchande d'étoiles

    Le rêve d'une conteuse d'aujourd'hui

    "Je connais le pouvoir du récit métaphorique créé, dit et partagé. On ne trahit pas la réalité, on la dit autrement. On y intègre notre élan vital, notre goût de la vie, notre désir d'un monde meilleur.

    Nous ne ferons peut-être pas la révolution mais, comme le colibri qui essaie d'éteindre un incendie goutte après goutte, nous aurons fait notre part".

    S'appuyant sur son engagement auprès d'ATD Quart Monde, Gigi Bigot pose la question du pouvoir de la parole symbolique du conte.

    Dans Marchande d'étoiles, elle retrace son parcours de conteuse, évoque sa pratique et les processus de création de ses contes.

    prix : 16,00   + frais de port

    auteur : Gigi Bigot

    éditeur : Éditions Quart Monde

    date de parution : 2018

    Si vous souhaitiez acquérir cette publication, merci de vous adresser à notre secrétariat!

  • Dire non à l'exclusion

    Ce livre répond à ceux qui s'interrogent : Pourquoi des femmes et des hommes sont-ils encore exclus, laissés sans voix, pour cause de grande pauvreté?

    La pièce de théâtre Un peuple les yeux ouverts, accompagnée de documents d'époque, de textes explicatifs et de photographies, guide le lecteur en plusieurs temps.

    Au cœur de la Révolution française, la question de l'exclusion de leurs droits politiques pour les plus pauvres, pourtant inscrits dans la récente Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen, est en débat, suscite l'indignation. Chemin faisant, le lecteur va croiser des infortunés, des députés, suivre les traces de Louis-Pierre Dufourny, l'auteur des Cahiers du quartrième ordre, celle de Victor Hugo 50 ans plus tard....

    En résonnance, depuis 60 ans Joseph Wresinski et, dans son sillage, le Mouvement ATD Quart Monde, s'efforcent de faire entendre la voix des plus pauvres. Le lecteur découvrira Joseph Wresinski dans les année 1930, confronté à la misère et révolté: des habitants des bidonvilles en mai 68; des enfants d'une bibliothèque de rue; des acteurs du combat d'aujourd'hui...

    Pour faire vivre pleinement la démocratie, nous pouvons dire agir pour dire "non!" à l'exclusion.

    prix : 8,00   + frais de port

    Auteur : Philippe Osmalin avec la collaboration historique de Michèle Grenot

    Editeur : Éditions Quart Monde

    date de parution : 2018

    Si vous souhaitiez acquérir cette publication, merci de vous adresser à notre secrétari

     

  • Ce que la misère nous donne à repenser avec Joseph Wresinski

    La persistance de la misère, dont le développement économique a été continu depuis plusieurs siècles, interroge l'histoire, les relations, la conception de l'humain, de la responsabilité, de la culture et de la connaissance.

    Joseph Wresinski, fondateur d'ATD Quart Monde, a ouvert un champ d'action et de réflexion qui permet aux grandes disciplines de penser la misère avec ceux qui la vivent et d'élaborer une connaissance inclusive en vue d'agir contre la pauvreté.

    Cet ouvrage constitue les actes d'un colloque de Cerisy qui s'est tenu en juin 2017. Il relève le défi de ce penser ensemble en portant le regard sur ce que la misère donne à repenser. Chercheurs, praticiens, militants en situation de grande pauvreté et artistes de cinq continents partagent ce que ces défis ouvrent comme pistes d'avenir pour faire évoluer nos conceptions, nos recherches et nos actions.

    prix : 32,00   + frais de port

    auteur : Bruno Tardieu, Jean Tongelet avec le concours de David Jousset et Béatrice Noyer

    éditeur : Éditions Quart Monde

    date de parution : 2018

    Si vous souhaitiez acquérir cette publication, merci de vous adresser à notre secrétariat!

  • Un emploi, c'est mon droit

    Territoires zéro chômeur de longue durée est une expérimentation novatrice qui permet de créer de l'emploi, de revitaliser les territoires et de renforcer leur cohésion, de rompre le cercle vicieux de l'exclusion avec l'objectif de ne laisser personne de côté.

    Véronique Soulé, journaliste, est partie sur le terrain à la rencontre de femmes et d'hommes engagés dans cette dynamique. Leurs récits montrent que personne n'est inemployable et que la mobilisation collective parvient à remettre l'économie au service de l'humain, en prenant soin de la planète et du bien commun. A la condition que les plus éloignés de l'emploi soient au cœur du projet.

    prix : 3,00   + frais de port

    auteur : Véronique Soulé

    éditeur : Éditions Quart Monde

    date de parution : 2018

    Si vous souhaitiez acquérir cette publication, merci de vous adresser à notre secrétariat!

  • Revue Quart Monde no 248

    MONDE NUMERIQUE, MONDE SOLIDAIRE, MONDE SOLITAIRE

    Nous sommes heureux de vous annoncer la parution du n°248 de la Revue Quart Monde consacré au "numérique", sous le titre: "Monde numérique, monde solidaire, monde solitaire?

    Au 21ème siècle, l’évolution effective vers le tout numérique a pour effet qu’à l’illettrisme, à l’analphabétisme, et aux inégalités d’accès aux droits en général s’ajoute désormais une nouvelle source d’exclusion, désignée habituellement sous le nom de « fracture numérique » ou encore d’« illectronisme ».

    Risque ou chance à saisir, dans la mesure où la technologie peut se révéler être un outil permettant de résoudre des problèmes sociaux ?
    Des associations comme Reconnect et Emmaüs Connect avec son projet WeTechCare envisagent cette révolution comme inéluctable et développent une offre d’ateliers pédagogiques pour des personnes fragilisées par l’obligation de ces nouveaux apprentissages, – dont celles vivant dans la rue –, tout en accompagnant également des centaines de structures du tissu social et associatif, qui manquent de moyens de formation.

    D’autres, tel Bernard Legros, réfractaires au numérique, rappellent à propos que la technique n’est pas neutre. En matière d’embauche par exemple, des laboratoires d’informatique rivalisent pour mettre au point des algorithmes et vendre des logiciels qui éliminent automatiquement certains CV selon des critères d’adresse, de décrochage scolaire, de passage par un dispositif d’insertion, etc. […]

    Dans les pays les plus pauvres, des dizaines de milliers de personnes déshéritées et réfugiées vivent sur des décharges de déchets électroniques, mines d’or qui profitent à ceux qui exploitent leur travail d’esclaves.

    Démocratiser et orienter le monde numérique de demain pour une meilleure maîtrise par tous reste un formidable défi. Il nous faut le relever avec pragmatisme, mais surtout sous l’enseignement constant des plus démunis dont l’univers vital est déjà envahi, et l’accès aux droits impacté.

    Extraits de l’introduction de Martine Hosselet-Herbignat

     

    nombre de pages : 64|

    prix : 8,00 TTC + frais de port

    éditeur : Éditions Quart Monde

    date de parution : 2018

    thème(s) : Culture

    Si vous souhaitiez acquérir cette publication, merci de vous adresser à notre secrétariat!

  • Revue Quart Monde

    Publiée par le Mouvement International ATD Quart Monde, la revue Quart Monde a l'ambition d'établir et de nourrir un courant de pensée issu de la vie des plus pauvres. Elle rend compte d'actions et d'études qui peuvent être des chances à saisir pour le monde de demain. Elle aborde les questions de société telles que les vivent ceux que la misère fait taire, ceux qui, à leurs côtés, cherchent à comprendre et agir, ceux qui veulent porter ces questions au coeur de leur profession et de leurs recherches.

     Elle s'efforce de mettre ainsi en oeuvre un véritable croisement des savoirs en donnant la parole, dans chaque dossier, à des personnes qui ont l'expérience de la grande pauvreté et la combattent au jour le jour, à des personnes engagées à leurs côtés, dont, en particulier les volontaires du Mouvement ATD Quart Monde, et des universitaires, des chercheurs, des penseurs, qui acceptent de confronter leurs points de vue avec ceux des plus pauvres et des personnes engagées, pour bâtir ensemble une connaissance plus authentique.

     Vous avez également la possibilité de vous abonner pour un an (4 Revues QM) au prix de 26 € + frais de port »

    Si vous souhaitiez acquérir une de nos publications ou un abonnement annuel, merci de vous adresser à notre secrétariat! »

     

     

  • Agir avec Joseph Wresinski

    Fondateur du Mouvement International ATD Quart Monde, Joseph Wresinski, après avoir fait lui-même l’expérience de la pauvreté, a été en 1987 l’inspirateur de la Journée Mondiale du Refus de la Misère célébrée chaque année le 17 octobre. Il est également l’auteur du rapport sur la grande pauvreté qui est à l’origine de la loi française sur la lutte contre les exclusions. Il a consacré sa vie à la lutte contre la misère en promouvant des actions concrètes et une réflexion visant à :

    - considérer les plus pauvres comme les premiers acteurs de la lutte contre la pauvreté ;

    - associer les plus pauvres à la conception, la mise en œuvre et l’évaluation des politiques qui les concerne;

    - porter l’ambition d’un monde sans pauvreté, un monde où les droits à la vie familiale, au travail décent, à la participation sociale, culturelle et politique sont premiers.

    Cet engagement s’est situé délibérément dans une démarche républicaine donnant pleinement leur sens aux termes Liberté, Egalité, Fraternité.

    L’ouvrage restitue le parcours, la réflexion et l’action de cet homme exceptionnel en les développant par thèmes en cinquante questions et trois parties : l’Egalité c’est le fait, la Liberté c’est le droit, la Fraternité c’est le devoir – l’ensemble s’appuyant sur des textes, des conférences, des interviews souvent inédits.

    Une occasion pour découvrir cet homme et alimenter nos réflexions et nos débats à propos des actions contre la misère.

    Si vous souhaitiez acquérir cette publication, merci de vous adresser à notre secrétariat!

    Prix
    16.90€