CROISEMENT DES SAVOIRS

La démarche du Croisement des Savoirs développée par le Mouvement International Quart Monde, vise à faire émerger le savoir des personnes en situation de précarité et de le confronter aux savoirs universitaires et professionnels. Cette approche permet une co-production de connaissances plus justes et fondées de la société actuelle.  Les participants ont en commun leurs insatisfactions quant aux réalités dans lesquelles ils travaillent, s’engagent et/ou vivent, ainsi que l'envie de changement. Ils deviennent capables de changer leur manière d’agir ensemble et en complémentarité pour améliorer les conditions de vie des personnes en grande précarité. 

Croisement des savoirs

De 2015 à 2018, le Mouvement ATD Quart Monde, en partenariat avec  l’ARCUS asbl, la Croix Rouge luxembourgeoise, la Fondation Kannerschlass  et les Maisons d’Enfants de l’Etat, a organisé régulièrement des formations « Croisement des Savoirs »  autour du droit de vivre en famille.

Dialogue

 

Pourquoi la pauvreté persiste-t-elle au-delà des générations ?

Telle est une question à laquelle tente de répondre Monsieur Olivier de Schutter, rapporteur spécial des Nations Unies dans son rapport sur les droits de l’homme et l’extrême pauvreté, présenté tout récemment à l’Assemblée générale des Nations Unies.

 

Le rapport abrégé de Olivier De Schutter : La persistance intergénérationelle de la pauvreté

Il s’appuie notamment sur deux réunions d’experts de deux jours et des dialogues participatifs menés, en face à face et en ligne, avec des personnes en situation de pauvreté vivant en Europe (Belgique et Luxembourg), en Amérique latine (Guatemala, Mexique, Pérou et Bolivie) et en Afrique (République démocratique du Congo). ATD Luxembourg a été invitée à participer à ces dialogues participatifs.

Une originalité de ce rapport a été de se baser sur les contributions de personnes vivant ou ayant vécu dans la pauvreté.

« Leur expérience et leur expertise sont des sources de connaissances essentielles pour combattre la pauvreté dans le monde », écrit Olivier De Schutter.

 

 

Actuellement, le groupe de travail, formé par les partenaires et ATD Quart Monde, réfléchit à une  formation « Croisement des savoirs » autour de la loi de 2009 organisant l’ »Aide Sociale ». Cette formation en juin 2022, qui a dû être annulée plusieurs fois à cause du COVID19, s’adressera aux professionnels du champ de l’aide sociale (professionnels des offices sociaux et autres) ainsi qu’aux personnes en situation de précarité.